Neuf des 28 habitants étaient portés disparus dans cet immeuble de quatre étages, situé sur la très touristique plage des Chrétiens, un ancien port de pêche devenu une des stations balnéaires les plus populaires de Tenerife, sur le territoire de la commune d'Arona. Tenerife fait partie de l'archipel espagnol des Canaries situé dans l'océan Atlantique, au large du Maroc. Les sauveteurs ayant travaillé toute la nuit, "il a été localisé à 5H15 une deuxième personne décédée, une femme d'un âge qui reste à déterminer", a indiqué dans un communiqué la mairie de la localité d'Arona. Le bilan provisoire s'élève à deux morts, une femme décédée ayant été découverte jeudi en fin d'après-midi dans les ruines. Trois blessés - dont un grave - avaient été extraits des décombres: un Italien de 28 ans et deux Espagnoles de 55 et 57 ans. L'édifice s'est "effondré en partie à 9H30 jeudi", a rappelé la mairie qui n'avance encore aucune cause pour ce drame. Les quatre immeubles attenants ont été évacués et les dizaines de familles qui y vivaient provisoirement relogées chez des proches, dans des hôtels ou des campings. (Belga)