Il doit y rencontrer le ministre des Affaires étrangères hongrois Peter Szijjarto ainsi que le Premier ministre Viktor Orban afin d'évoquer, principalement, les relations commerciales entre la Hongrie et la Flandre. "Le Brexit a à peu près le même impact pour eux. Nous pouvons nous soutenir au sein du Conseil européen afin notamment de demander davantage d'aides pour les PME", a expliqué M. Jambon. Ce dernier abordera également les inquiétudes que suscite la situation politique en Hongrie. "Ça n'a pas de sens de constater, au Parlement européen, le manque de progrès depuis le lancement de l'Article 7 et de ne rien dire alors qu'on est sur place", a-t-il indiqué. "Je veux écouter leur ligne de défense, notamment en ce qui concerne la liberté de la presse et l'État de droit. Ce ne sera pas une discussion facile mais si je dois parcourir le monde en ne recherchant que des entretiens aisés, je ferais mieux d'envoyer quelqu'un d'autre", a conclu le ministre-président flamand. (Belga)

Il doit y rencontrer le ministre des Affaires étrangères hongrois Peter Szijjarto ainsi que le Premier ministre Viktor Orban afin d'évoquer, principalement, les relations commerciales entre la Hongrie et la Flandre. "Le Brexit a à peu près le même impact pour eux. Nous pouvons nous soutenir au sein du Conseil européen afin notamment de demander davantage d'aides pour les PME", a expliqué M. Jambon. Ce dernier abordera également les inquiétudes que suscite la situation politique en Hongrie. "Ça n'a pas de sens de constater, au Parlement européen, le manque de progrès depuis le lancement de l'Article 7 et de ne rien dire alors qu'on est sur place", a-t-il indiqué. "Je veux écouter leur ligne de défense, notamment en ce qui concerne la liberté de la presse et l'État de droit. Ce ne sera pas une discussion facile mais si je dois parcourir le monde en ne recherchant que des entretiens aisés, je ferais mieux d'envoyer quelqu'un d'autre", a conclu le ministre-président flamand. (Belga)