Selon les règles relatives à la réserve stratégique, les problèmes d'approvisionnement ne peuvent durer plus de trois heures en cas d'hiver doux. En cas d'hiver rigoureux, le plafond passe à vingt heures. S'il manque 545 mégawatts, les problèmes pourraient se présenter durant respectivement dix et quarante heures.

Elia ne s'attend toutefois pas à la réalisation d'un tel scénario. Même si Doel 1 et des unités de cogénération n'étaient pas disponibles, la situation sera tenable en cas d'hiver pas trop rigoureux, a assuré le patron de l'entreprise, Chris Peeters. Et en cas d'hiver rigoureux, une réserve stratégique incomplète ne signifie pas plus de 40 heures d'interruption de courant, a-t-il ajouté. Des solutions existent pour éviter au moins en partie le problème.