"Il faut maintenant penser à l'avenir. Je garde en tête les objectifs que nous nous sommes donnés avec Patrick (Dupriez, ex-co-président du parti) de faire en sorte de pouvoir peser dans les majorités", a poursuivi Zakia Khattabi. Selon la co-présidente d'Ecolo, il y a aujourd'hui une "prise de conscience qui fait que les autres partis eux-mêmes ne pourront pas faire comme si les citoyens ne nous envoyaient pas de message". "Mais c'est clair qu'il va falloir rétablir un minimum de confiance si on veut construire tous ensemble les prochaines majorités. Nous avons la responsabilité de garantir un accord de majorité le plus intéressant pour nos concitoyens." Son collègue de co-présidence, Jean-Marc Nollet, a quant à lui voté peu avant 09h00 à Montigny-le-Tilleul (Hainaut). (Belga)