Vendredi, Jonathan Rigaux de l'UAP se plaignait d'une rude concurrence sur le marché des sapins de Noël. Selon lui, "IKEA pollue le marché en Belgique et en France et tire le prix vers le bas", pouvait-on lire dans l'entretien. "Sur les 64 pépiniéristes de l'U.A.P., il n'y en a qu'un qui fournit IKEA, le reste provient de l'est où les sapins sont produits de manière totalement industrielle", ajoutait Jonathan Rigaux. Cette affirmation est démentie samedi par l'entreprise. "Tous les sapins de Noël vendus à IKEA Belgique proviennent d'un fournisseur belge", indique une responsable des relations publiques par voie de communiqué. Si le prix est malgré tout "bas", c'est parce qu'Ikea a les moyens d'"acheter à grande échelle", affirme l'entreprise. (Belga)

Vendredi, Jonathan Rigaux de l'UAP se plaignait d'une rude concurrence sur le marché des sapins de Noël. Selon lui, "IKEA pollue le marché en Belgique et en France et tire le prix vers le bas", pouvait-on lire dans l'entretien. "Sur les 64 pépiniéristes de l'U.A.P., il n'y en a qu'un qui fournit IKEA, le reste provient de l'est où les sapins sont produits de manière totalement industrielle", ajoutait Jonathan Rigaux. Cette affirmation est démentie samedi par l'entreprise. "Tous les sapins de Noël vendus à IKEA Belgique proviennent d'un fournisseur belge", indique une responsable des relations publiques par voie de communiqué. Si le prix est malgré tout "bas", c'est parce qu'Ikea a les moyens d'"acheter à grande échelle", affirme l'entreprise. (Belga)