Au point de s'inquiéter auprès du ministre de la Défense Philippe Goffin (MR) de la manière dont on orne leurs s...

Au point de s'inquiéter auprès du ministre de la Défense Philippe Goffin (MR) de la manière dont on orne leurs sépultures et de ce qui est tout sauf un point de détail à ses yeux : se montre-t-on assez sensible au passé nationaliste flamand de soldats belges morts pour la patrie lorsqu'on appose des plaquettes tricolores sur leurs tombes ? Le War Heritage Institute, maître d'oeuvre de l'opération, a poliment botté en touche et renvoie aux communes : libre à elles d'enrichir les macarons " Pro Patria 14-18 et 40-45 " d'une touche de nationalisme flamand.