Plusieurs compétitions étaient au programme de l'événement montois, dont la Compétition internationale entre une dizaine de films et dont le jury était présidé par l'acteur français d'origine grecque, Georges Corraface. Le Grand Prix du festival est revenu au film "I Never Cry" de Piotr Domalewski. Le prix de la meilleure réalisation a été attribué à "The Whaler Boy" de Philipp Yuryev. "My Wonderful Wanda" de Bettina Oberli a obtenu la récompense du meilleur scénario. Diane Rouxel a reçu le prix d'interprétation pour "La Terre des Hommes" de Naël Marandin. On notera encore que "I Never Cry" a reçu le prix Cineuropa, que "Gagarine" de Fanny Liatard a obtenu celui de la RTBF, et que "Gaza Mon Amour" de Arab et Tarzan Nasser est reparti avec le prix du Regard Citoyen. Le prix du jury des courts métrages belges est revenu à "Titan" de Valéry Carmoy. La clôture a été ponctuée par le film de Jean-Pierre Améris, "Profession du père", avec Benoît Poelvoorde, Audrey Dana et Jules Lefebvre. (Belga)

Plusieurs compétitions étaient au programme de l'événement montois, dont la Compétition internationale entre une dizaine de films et dont le jury était présidé par l'acteur français d'origine grecque, Georges Corraface. Le Grand Prix du festival est revenu au film "I Never Cry" de Piotr Domalewski. Le prix de la meilleure réalisation a été attribué à "The Whaler Boy" de Philipp Yuryev. "My Wonderful Wanda" de Bettina Oberli a obtenu la récompense du meilleur scénario. Diane Rouxel a reçu le prix d'interprétation pour "La Terre des Hommes" de Naël Marandin. On notera encore que "I Never Cry" a reçu le prix Cineuropa, que "Gagarine" de Fanny Liatard a obtenu celui de la RTBF, et que "Gaza Mon Amour" de Arab et Tarzan Nasser est reparti avec le prix du Regard Citoyen. Le prix du jury des courts métrages belges est revenu à "Titan" de Valéry Carmoy. La clôture a été ponctuée par le film de Jean-Pierre Améris, "Profession du père", avec Benoît Poelvoorde, Audrey Dana et Jules Lefebvre. (Belga)