48% des 53.663 établissements contrôlés ces 5 dernières années ont été recalés pour cette raison par l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA), selon une réponse du ministre compétent Willy Borsus (MR) à une question de la parlementaire CD&V Els Van Hoof, peut-on lire samedi dans De Morgen et Het Laatste Nieuws.

Les infractions constatées sont multiples: viande et poisson conservés dans le même frigo, produits périmés, casseroles et poêles sales, mauvaise hygiène personnelle, etc. Il peut aussi s'agir de petites erreurs administratives (formulaire mal rempli).

A partir du 30 juin, l'AFSCA publiera sur son site internet ses rapports sur les contrôles effectués et les résultats de ceux-ci.

48% des 53.663 établissements contrôlés ces 5 dernières années ont été recalés pour cette raison par l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA), selon une réponse du ministre compétent Willy Borsus (MR) à une question de la parlementaire CD&V Els Van Hoof, peut-on lire samedi dans De Morgen et Het Laatste Nieuws.Les infractions constatées sont multiples: viande et poisson conservés dans le même frigo, produits périmés, casseroles et poêles sales, mauvaise hygiène personnelle, etc. Il peut aussi s'agir de petites erreurs administratives (formulaire mal rempli).A partir du 30 juin, l'AFSCA publiera sur son site internet ses rapports sur les contrôles effectués et les résultats de ceux-ci.