"A l'heure actuelle nous pouvons indiquer que les corps de huit personnes mortes ont été récupérés. Quatre autres personnes ont été secourues, affirmant que 107 migrants au total se trouvaient à bord de l'embarcation", a déclaré le service de presse des gardes-côtes italiens qui coordonnent les opérations de secours en Méditerranée. Ces opérations se poursuivent en dépit de la nuit tombée et des mauvaises conditions météo et de mer, selon la même source. Un navire militaire français patrouillant dans le dispositif de Frontex, l'agence chargée des frontières extérieures de l'UE, a récupéré les survivants, tandis que deux navires marchands ont été déroutés vers la zone du naufrage, à environ 50 km au nord de côtes libyennes. Un avion de Frontex et un hélicoptère de la marine militaire italienne participaient également aux opérations de secours. Vendredi, 550 personnes ont été secourues au cours de plusieurs opérations en Méditerranée et les corps de deux victimes ont également été récupérés, avaient annoncé les gardes-côtes. L'hiver n'a pas mis un terme aux tentatives des migrants de traverser la Méditerranée, contrairement aux années précédentes, ralentissant juste le rythme des départs. (Belga)

"A l'heure actuelle nous pouvons indiquer que les corps de huit personnes mortes ont été récupérés. Quatre autres personnes ont été secourues, affirmant que 107 migrants au total se trouvaient à bord de l'embarcation", a déclaré le service de presse des gardes-côtes italiens qui coordonnent les opérations de secours en Méditerranée. Ces opérations se poursuivent en dépit de la nuit tombée et des mauvaises conditions météo et de mer, selon la même source. Un navire militaire français patrouillant dans le dispositif de Frontex, l'agence chargée des frontières extérieures de l'UE, a récupéré les survivants, tandis que deux navires marchands ont été déroutés vers la zone du naufrage, à environ 50 km au nord de côtes libyennes. Un avion de Frontex et un hélicoptère de la marine militaire italienne participaient également aux opérations de secours. Vendredi, 550 personnes ont été secourues au cours de plusieurs opérations en Méditerranée et les corps de deux victimes ont également été récupérés, avaient annoncé les gardes-côtes. L'hiver n'a pas mis un terme aux tentatives des migrants de traverser la Méditerranée, contrairement aux années précédentes, ralentissant juste le rythme des départs. (Belga)