"Je dois assumer personnellement la plus grande part de responsabilité" pour ce qui "a conduit à des controverses, des différends et de l'inquiétude dans la société", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse. "Je présente mes plus sincères excuses à tout le peuple de Hong Kong", a ajouté Mme Lam, avait déjà offert des "excuses" dimanche pour avoir semé le trouble dans le territoire. Ce projet a provoqué des manifestations massives dans l'ancienne colonie britannique. (Belga)