Dans une rare interprétation de la Loi fondamentale du territoire revenu en 1997 sous juridiction chinoise, l'Assemblée nationale populaire (ANP, Parlement chinois) a jugé que le serment ne pouvait être prononcé une nouvelle fois. Le chef du gouvernement hongkongais Leung Chun-ying a déclaré à la presse qu'il "mettrait en oeuvre complètement cette interprétation". (Belga)

Dans une rare interprétation de la Loi fondamentale du territoire revenu en 1997 sous juridiction chinoise, l'Assemblée nationale populaire (ANP, Parlement chinois) a jugé que le serment ne pouvait être prononcé une nouvelle fois. Le chef du gouvernement hongkongais Leung Chun-ying a déclaré à la presse qu'il "mettrait en oeuvre complètement cette interprétation". (Belga)