Le décret approuvé par le président sortant Juan Orlando Hernandez "restreint pour une période de dix jours (...) la libre circulation des personnes" entre 18h00 et 06h00, a précisé un porte-parole du gouvernement, Jorge Ramon Hernandez Alcerro. Les deux candidats à l'élection présidentielle au Honduras, qui ont signé un pacte s'engageant à reconnaître le résultat final des urnes, sont à parfaite égalité après le dépouillement de plus de 80% des bulletins de vote. Le candidat de l'opposition de gauche Salvador Nasralla a alors déclaré mercredi ne pas reconnaître les résultats. Selon M. Nasralla, les données avaient été manipulées. Les premiers résultats le créditaient de cinq points d'avance avant que la tendance ne se retourne en faveur du président sortant. (Belga)

Le décret approuvé par le président sortant Juan Orlando Hernandez "restreint pour une période de dix jours (...) la libre circulation des personnes" entre 18h00 et 06h00, a précisé un porte-parole du gouvernement, Jorge Ramon Hernandez Alcerro. Les deux candidats à l'élection présidentielle au Honduras, qui ont signé un pacte s'engageant à reconnaître le résultat final des urnes, sont à parfaite égalité après le dépouillement de plus de 80% des bulletins de vote. Le candidat de l'opposition de gauche Salvador Nasralla a alors déclaré mercredi ne pas reconnaître les résultats. Selon M. Nasralla, les données avaient été manipulées. Les premiers résultats le créditaient de cinq points d'avance avant que la tendance ne se retourne en faveur du président sortant. (Belga)