Comme il s'y était engagé après l'assassinat d'Ihsane Jarfi, le bourgmestre Willy Demeyer a rencontré avec le chef de corps de la police locale, le 17 juillet dernier, des représentants de la Fédération Arc-en-Ciel Wallonie pour envisager avec ces derniers un plan d'actionsspécifiques.

Une concertation portant sur les actes homophobes se tiendra à la rentrée au niveau du conseil zonal de sécurité, annonce le bourgmestre. "Il s'agira d'envisager d'étendre les actions "tolérance zéro en matière de violence conjugale" aux faits d'homophobie, selon l'ébauche du plan. Le bourgmestre envisage également de former des agents référents dans les commissariats de quartier sur le modèle de ce qui se fait dans le cadre de la prévention des violences exercées à l'encontre des femmes ou de la violence familiale, "afin de pouvoir agir au mieux et au plus vite lorsqu'un problème est détecté".

Un sexagénaire homosexuel a été tué à coups de marteau dans la nuit de mardi à mercredi dans le parc d'Avroy, à Liège. L'auteur présumé des faits, un habitant de Malmedy âgé de 35 ans, a été interpellé en fin de nuit. Le suspect, qui affirme avoir été violé alors qu'il était plus jeune par un homosexuel, aurait agi par vengeance.

Avec Belga

Comme il s'y était engagé après l'assassinat d'Ihsane Jarfi, le bourgmestre Willy Demeyer a rencontré avec le chef de corps de la police locale, le 17 juillet dernier, des représentants de la Fédération Arc-en-Ciel Wallonie pour envisager avec ces derniers un plan d'actionsspécifiques. Une concertation portant sur les actes homophobes se tiendra à la rentrée au niveau du conseil zonal de sécurité, annonce le bourgmestre. "Il s'agira d'envisager d'étendre les actions "tolérance zéro en matière de violence conjugale" aux faits d'homophobie, selon l'ébauche du plan. Le bourgmestre envisage également de former des agents référents dans les commissariats de quartier sur le modèle de ce qui se fait dans le cadre de la prévention des violences exercées à l'encontre des femmes ou de la violence familiale, "afin de pouvoir agir au mieux et au plus vite lorsqu'un problème est détecté". Un sexagénaire homosexuel a été tué à coups de marteau dans la nuit de mardi à mercredi dans le parc d'Avroy, à Liège. L'auteur présumé des faits, un habitant de Malmedy âgé de 35 ans, a été interpellé en fin de nuit. Le suspect, qui affirme avoir été violé alors qu'il était plus jeune par un homosexuel, aurait agi par vengeance. Avec Belga