Ces personnes sont issues de l'entourage familial de l'assaillant, qui a été tué par des policiers, selon cette source. La victime avait montré à ses élèves des caricatures de Mahomet. Il a été décapité à quelques mètres du collège, trois semaines après l'attaque devant les anciens locaux de Charlie Hebdo. Son agresseur présumé a été tué par la police dans la ville voisine d'Eragny (Val-d'Oise). Le parquet national antiterroriste (Pnat) a annoncé à l'AFP s'être aussitôt saisi de l'enquête, ouverte pour "assassinat en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle". (Belga)

Ces personnes sont issues de l'entourage familial de l'assaillant, qui a été tué par des policiers, selon cette source. La victime avait montré à ses élèves des caricatures de Mahomet. Il a été décapité à quelques mètres du collège, trois semaines après l'attaque devant les anciens locaux de Charlie Hebdo. Son agresseur présumé a été tué par la police dans la ville voisine d'Eragny (Val-d'Oise). Le parquet national antiterroriste (Pnat) a annoncé à l'AFP s'être aussitôt saisi de l'enquête, ouverte pour "assassinat en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle". (Belga)