Par ailleurs, son frère et son cousin, qui s'étaient d'eux-même présentés à la police samedi, ont été relâchés dimanche soir. Plus aucun proche de l'assaillant ne se trouve donc en garde à vue. Le père et le frère de Ziyed Ben Belgacem ont expliqué que celui-ci les avait contactés pour leur dire qu'il avait "fait une bêtise", après avoir tiré sur des policiers au cours d'un contrôle routier au nord de Paris une heure et demie avant l'attaque d'Orly. Le cousin, qui s'est présenté à la police quelques heures plus tard, avait quant à lui rencontré l'assaillant la nuit ayant précédé les faits, dans un bar de la banlieue parisienne. (Belga)

Par ailleurs, son frère et son cousin, qui s'étaient d'eux-même présentés à la police samedi, ont été relâchés dimanche soir. Plus aucun proche de l'assaillant ne se trouve donc en garde à vue. Le père et le frère de Ziyed Ben Belgacem ont expliqué que celui-ci les avait contactés pour leur dire qu'il avait "fait une bêtise", après avoir tiré sur des policiers au cours d'un contrôle routier au nord de Paris une heure et demie avant l'attaque d'Orly. Le cousin, qui s'est présenté à la police quelques heures plus tard, avait quant à lui rencontré l'assaillant la nuit ayant précédé les faits, dans un bar de la banlieue parisienne. (Belga)