Non loin de là, des dizaines de milliers de manifestants pro-démocratie étaient rassemblés dans un parc, à l'occasion du cinquième anniversaire du début du "Mouvement des Parapluies", précurseur de la mobilisation qui ébranle actuellement l'ex-colonie britannique. Ils étaient des dizaines, masqués, à lancer bouteilles incendaires, et autres projectiles, contre le bâtiment du Bureau de liaison, régulièrement cible d'attaques lors des manifestations géantes, et parfois violentes, de cet été. Lancé le 28 septembre 2014, le "Mouvement des Parapluies", une occupation pacifique du coeur financier et politique de la mégapole, avait duré 79 jours. La revendication était l'instauration d'un véritable suffrage universel pour l'élection de leurs dirigeants. Mais en dépit de l'ampleur de cette mobilisation très pacifique, Pékin n'avait finalement fait aucune concession. (Belga)