M. Van Rompuy est connu aussi pour être un aficionado du haïku, un tercet de 17 syllabes, très populaire au Japon et au delà. L'ex-président du Conseil européen en a publié plusieurs recueils de sa composition, aimant à en réciter lors de fonctions diplomatiques ou devant la presse internationale. "En qualité d'auteur de haïkus et d'ami du Japon, j'espère continuer à contribuer au renforcement des relations entre l'UE et le Japon", a commenté M. Van Rompuy, qui a rencontré mardi le Premier ministre Shinzo Abe, selon un communiqué officiel japonais. La ville de Matsuyama (sud-ouest du Japon), considérée comme le lieu de naissance du haïku moderne, a fait de M. Van Rompuy un citoyen d'honneur en 2013. Le Japon récompense souvent ainsi de titres honorifiques des personnalités étrangères qui professent une passion pour la culture nippone.

M. Van Rompuy est connu aussi pour être un aficionado du haïku, un tercet de 17 syllabes, très populaire au Japon et au delà. L'ex-président du Conseil européen en a publié plusieurs recueils de sa composition, aimant à en réciter lors de fonctions diplomatiques ou devant la presse internationale. "En qualité d'auteur de haïkus et d'ami du Japon, j'espère continuer à contribuer au renforcement des relations entre l'UE et le Japon", a commenté M. Van Rompuy, qui a rencontré mardi le Premier ministre Shinzo Abe, selon un communiqué officiel japonais. La ville de Matsuyama (sud-ouest du Japon), considérée comme le lieu de naissance du haïku moderne, a fait de M. Van Rompuy un citoyen d'honneur en 2013. Le Japon récompense souvent ainsi de titres honorifiques des personnalités étrangères qui professent une passion pour la culture nippone.