Nous sommes le 23 janvier 2018, salle Delvaux. Un expert de l'Inami introduit un dossier sensible : le prix des médicaments " hémophilie ". L'hémophilie, maladie génétique qui empêche le sang de coaguler, concerne environ 1 000 personnes en Belgique, dont 830 ont besoin de ces médicaments, onéreux, pour vivre. Un nombre très stable. Mais une utilisation de ces médicaments en plein boom : entre 2008 et 2016, les dépenses pour les facteurs de coagulation sont passées de 81 millions à 112,5 millions d'euros par an (+ 38 %). Car on traite à présent les patients de manière préventive afin d'éviter des dégâts corporels sur le long terme, principalement au niveau des articulations. Ce qui peut exiger des injectio...