D'ici au 2 juillet, date de la première plénière du Parlement européen, les leaders des Etats membres doivent s'entendre sur les noms des présidents du Conseil, de la Commission, de la Banque centrale européenne ainsi que d'un haut représentant pour les Affaires étrangères. La discussion relative au successeur de Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission, l'exécutif de l'UE, est la partie la plus complexe des discussions. (Belga)