Les prix de l'énergie s'envolent. Certains crient haut et fort la gravité de la situation, alors que des solutions tentent d'être trouvées pour alléger la facture du citoyen. Mais au fait, quelles sont les causes de ce choc énergétique? A travers l'intervention de trois économistes et experts, Le Vif décrypte le phénomène.

La Commission de régulation de l'électricité et du gaz (Creg) avertit mercredi que les ménages ayant un contrat d'énergie variable doivent tenir compte d'une facture annuelle qui pourrait être plus élevée d'au moins 700 euros. Le conseil du régulateur fédéral de l'énergie est clair: essayer de réduire sa consommation d'énergie autant que possible. Dans le même temps, l'organisme de surveillance met également en garde contre les problèmes rencontrés auprès des petits fournisseurs.

Environ 500 euros par an. C'est ce qu'un ménage moyen pourrait payer en plus pour sa facture d'électricité et de gaz dès cette année. En cause: une demande en forte hausse due à la relance économique et une flambée du prix de la tonne de CO2 en Europe. De quoi remettre l'efficacité énergétique au devant de la scène.