Conserver les bus gratuits aurait fait augmenter la facture de la ville d'un million d'euros. Le sp.a et le CD&V préfèrent réduire le budget alloué aux bus gratuits plutôt que de supprimer des investissements nécessaires ou de licencier une cinquantaine de fonctionnaires.

Selon Yves Lambrix, journaliste au Belang van Limburg, les bus gratuits n'étaient pas qu'un projet de prestige hors de prix. Ils ont créé un joli coup de marketing pour Hasselt dont le centre est devenu un endroit très agréable. Et sans cette gratuité des transports en commun, Hasselt ne serait jamais devenue la quatrième ville du pays en matière de shopping.

Les bus gratuits généraient de l'emploi et avec 4,4 millions de voyageurs par an, ils rassemblaient les habitants des communes et arrondissements voisins . En outre, le projet a fait connaître Hasselt à l'étranger puisque lors du lancement du projet, les journalistes du monde entier ont envahi Hasselt pour couvrir cette "actualité internationale".

Conserver les bus gratuits aurait fait augmenter la facture de la ville d'un million d'euros. Le sp.a et le CD&V préfèrent réduire le budget alloué aux bus gratuits plutôt que de supprimer des investissements nécessaires ou de licencier une cinquantaine de fonctionnaires. Selon Yves Lambrix, journaliste au Belang van Limburg, les bus gratuits n'étaient pas qu'un projet de prestige hors de prix. Ils ont créé un joli coup de marketing pour Hasselt dont le centre est devenu un endroit très agréable. Et sans cette gratuité des transports en commun, Hasselt ne serait jamais devenue la quatrième ville du pays en matière de shopping. Les bus gratuits généraient de l'emploi et avec 4,4 millions de voyageurs par an, ils rassemblaient les habitants des communes et arrondissements voisins . En outre, le projet a fait connaître Hasselt à l'étranger puisque lors du lancement du projet, les journalistes du monde entier ont envahi Hasselt pour couvrir cette "actualité internationale".