Selon son rapport 2012, la direction générale du bien-être au travail a dénombré 456 cas de harcèlement moral, 44 de faits de violence sur le lieu de travail, 36 plaintes pour harcèlement sexuel et 10 pour des faits relatifs à de la discrimination. Des statistiques en baisse, exceptés les cas de harcèlement sexuel qui ont triplé par rapport à l'année 2011.

Ces chiffres ne reflètent cependant que les dossiers pour lesquels un accord n'est pas intervenu entre les parties via l'intermédiaire des conseillers en prévention, accessibles dans les entreprises, écrivent les journaux.

Selon son rapport 2012, la direction générale du bien-être au travail a dénombré 456 cas de harcèlement moral, 44 de faits de violence sur le lieu de travail, 36 plaintes pour harcèlement sexuel et 10 pour des faits relatifs à de la discrimination. Des statistiques en baisse, exceptés les cas de harcèlement sexuel qui ont triplé par rapport à l'année 2011. Ces chiffres ne reflètent cependant que les dossiers pour lesquels un accord n'est pas intervenu entre les parties via l'intermédiaire des conseillers en prévention, accessibles dans les entreprises, écrivent les journaux.