"Happy Monday" ("Lundi heureux"), titrent certains journaux: les Anglais peuvent respirer un peu mieux, puisque les groupes de six personnes maximum ou bien de deux foyers différents sont désormais autorisés à se réunir en extérieur, et que les amateurs de sport peuvent reprendre leur pratique en plein air. Pays le plus endeuillé d'Europe avec plus de 126.500 morts, le Royaume-Uni s'est lancé en décembre dans une course à la vaccination afin de sortir d'un confinement dévastateur pour son économie: quelque 30 millions de premières doses avaient été administrées dimanche, soit presque 60% de la population adulte. "Nous devons rester prudents", a toutefois rappelé le Premier ministre Boris Johnson, car "l'augmentation des cas en Europe et les nouveaux variants qui menacent notre campagne de vaccination" pourraient arriver au Royaume-Uni dans trois semaines. (Belga)

"Happy Monday" ("Lundi heureux"), titrent certains journaux: les Anglais peuvent respirer un peu mieux, puisque les groupes de six personnes maximum ou bien de deux foyers différents sont désormais autorisés à se réunir en extérieur, et que les amateurs de sport peuvent reprendre leur pratique en plein air. Pays le plus endeuillé d'Europe avec plus de 126.500 morts, le Royaume-Uni s'est lancé en décembre dans une course à la vaccination afin de sortir d'un confinement dévastateur pour son économie: quelque 30 millions de premières doses avaient été administrées dimanche, soit presque 60% de la population adulte. "Nous devons rester prudents", a toutefois rappelé le Premier ministre Boris Johnson, car "l'augmentation des cas en Europe et les nouveaux variants qui menacent notre campagne de vaccination" pourraient arriver au Royaume-Uni dans trois semaines. (Belga)