"Les recherches se poursuivent (...) pour retrouver au large de Conakry le colonel Abdoulaye Diallo et le sous-lieutenant Sékou Condé, après le crash de leur hélicoptère" dans la matinée, indique un communiqué de la Direction des relations publiques de l'armée (Dirpa). L'armée précise que "tous les moyens humains et matériels sont mobilisés par le ministère de la Défense nationale" et que "les familles des deux pilotes ont été informées de l'accident par l'état-major des armées". La Dirpa n'indique pas les causes de l'accident, mais de très fortes pluies s'abattent sur la capitale guinéenne depuis plusieurs jours. L'appareil de type "Ecureuil" s'est abîmé en mer à proximité de l'hôtel Onomo, situé sur la presqu'île de Kaloum, quartier administratif de Conakry, selon les médias locaux et des témoins. Le colonel Diallo est instructeur de l'armée de l'air guinéenne et donnait un cours de pilotage au sous-lieutenant Condé au moment de l'accident. Parallèlement à ses activités militaires, Sékou Condé est un mathématicien qui donne des cours dans un lycée de Conakry. (Belga)