La Chine suspend l'entrée en vigueur de taxes de 10% et 5% sur certaines importations américaines, et "elle continue de suspendre des taxes supplémentaires sur les automobiles et les pièces détachées fabriquées aux Etats-Unis", a déclaré dimanche le ministère chinois des Finances. Cette mesure fait suite à l'annulation par le président américain Donald Trump de nouvelles taxes annoncées sur les produits chinois, dans le cadre de l'accord préliminaire entre les deux pays. Ils doivent cependant encore signer cet accord, une percée majeure dans l'affrontement entre les deux plus grandes économies du monde qui dure depuis 21 mois. En plus des droits de douane déjà existants, M. Trump avait précédemment menacé d'imposer dimanche une taxe de 15% sur quelque 160 milliards d'exportations chinoises, parmi lesquelles l'électronique et les vêtements. La Chine avait annoncé qu'elle répliquerait par une taxe de 25% sur les automobiles américaines et une taxe de 5% sur les pièces détachées automobiles - des taxes qui avaient été suspendues plus tôt en 2019 dans un geste de bonne volonté. (Belga)

La Chine suspend l'entrée en vigueur de taxes de 10% et 5% sur certaines importations américaines, et "elle continue de suspendre des taxes supplémentaires sur les automobiles et les pièces détachées fabriquées aux Etats-Unis", a déclaré dimanche le ministère chinois des Finances. Cette mesure fait suite à l'annulation par le président américain Donald Trump de nouvelles taxes annoncées sur les produits chinois, dans le cadre de l'accord préliminaire entre les deux pays. Ils doivent cependant encore signer cet accord, une percée majeure dans l'affrontement entre les deux plus grandes économies du monde qui dure depuis 21 mois. En plus des droits de douane déjà existants, M. Trump avait précédemment menacé d'imposer dimanche une taxe de 15% sur quelque 160 milliards d'exportations chinoises, parmi lesquelles l'électronique et les vêtements. La Chine avait annoncé qu'elle répliquerait par une taxe de 25% sur les automobiles américaines et une taxe de 5% sur les pièces détachées automobiles - des taxes qui avaient été suspendues plus tôt en 2019 dans un geste de bonne volonté. (Belga)