Des explosions et des grondements se produisent dans les entrailles des deux volcans, qui émettent de la lave, ont constaté les spécialistes de l'Institut de Vulcanologie, a indiqué à la presse le porte-parole de la Coordination nationale pour la réduction des catastrophes (Conred), David de Leon. Pour le moment, il n'est pas procédé à des évacuations préventives des populations potentiellement menacées, a précisé le porte-parole. Le volcan de Fuego, qui culmine à 3.763 mètres et situé à 35 km au sud-ouest de la capitale, a enregistré dans la nuit de lundi à mardi "une activité explosive (...) audible" dans ses environs, qui a fait vibrer les fenêtres et les toits de tôle des maisons. Quant au Pacaya (2.552 mètres d'altitude et situé à 20 km au sud de la ville de Guatemala), il a émis ces derniers jours d'importantes coulées de lave accompagnées d'explosions, a indiqué M. De Leon. Une éruption du volcan de Fuego a provoqué en juin 2018 une des pires catastrophes au Guatemala : une nuée ardente dévalant des flancs du volcan avait tué 202 villageois et 229 autres ont été portés disparus. La dernière éruption du Pacaya, les 27 et 28 mai, a tué un journaliste de télévision, atteint par des gaz toxiques lors d'un reportage. Le Guatemala compte un autre volcan en activité, le Santiaguito (ouest), mais son activité est actuellement considérée comme normale par les spécialistes. (Belga)

Des explosions et des grondements se produisent dans les entrailles des deux volcans, qui émettent de la lave, ont constaté les spécialistes de l'Institut de Vulcanologie, a indiqué à la presse le porte-parole de la Coordination nationale pour la réduction des catastrophes (Conred), David de Leon. Pour le moment, il n'est pas procédé à des évacuations préventives des populations potentiellement menacées, a précisé le porte-parole. Le volcan de Fuego, qui culmine à 3.763 mètres et situé à 35 km au sud-ouest de la capitale, a enregistré dans la nuit de lundi à mardi "une activité explosive (...) audible" dans ses environs, qui a fait vibrer les fenêtres et les toits de tôle des maisons. Quant au Pacaya (2.552 mètres d'altitude et situé à 20 km au sud de la ville de Guatemala), il a émis ces derniers jours d'importantes coulées de lave accompagnées d'explosions, a indiqué M. De Leon. Une éruption du volcan de Fuego a provoqué en juin 2018 une des pires catastrophes au Guatemala : une nuée ardente dévalant des flancs du volcan avait tué 202 villageois et 229 autres ont été portés disparus. La dernière éruption du Pacaya, les 27 et 28 mai, a tué un journaliste de télévision, atteint par des gaz toxiques lors d'un reportage. Le Guatemala compte un autre volcan en activité, le Santiaguito (ouest), mais son activité est actuellement considérée comme normale par les spécialistes. (Belga)