La cabine dans laquelle se trouve le grutier est ensevelie sous les décombres. "Nous allons commencer à évacuer les gravats, parce que les services de secours ne peuvent pour l'instant pas libérer la victime à cause de l'instabilité du bâtiment", a précisé le porte-parole. Le grutier est probablement décédé, mais son état ne peut pas être confirmé tant qu'il n'a pas fait l'objet d'un constat par un médecin. Lundi peu avant midi, une grue est tombée sur un gymnase situé dans le campus d'une école secondaire catholique du groupe Rhizo à Courtrai, en Flandre occidentale. Le gymnase est gravement endommagé et risque de s'effondrer. Par chance, aucun élève ne se trouvait dans la zone sinistrée. L'école restera fermée mardi, mais la direction cherche encore un bâtiment alternatif. L'école devrait rouvrir normalement mercredi. L'auditorat du travail a ouvert une enquête sur les circonstances de l'accident. Il examinera si les règles de sécurité et de bien-être des travailleurs ont été respectées. (Belga)

La cabine dans laquelle se trouve le grutier est ensevelie sous les décombres. "Nous allons commencer à évacuer les gravats, parce que les services de secours ne peuvent pour l'instant pas libérer la victime à cause de l'instabilité du bâtiment", a précisé le porte-parole. Le grutier est probablement décédé, mais son état ne peut pas être confirmé tant qu'il n'a pas fait l'objet d'un constat par un médecin. Lundi peu avant midi, une grue est tombée sur un gymnase situé dans le campus d'une école secondaire catholique du groupe Rhizo à Courtrai, en Flandre occidentale. Le gymnase est gravement endommagé et risque de s'effondrer. Par chance, aucun élève ne se trouvait dans la zone sinistrée. L'école restera fermée mardi, mais la direction cherche encore un bâtiment alternatif. L'école devrait rouvrir normalement mercredi. L'auditorat du travail a ouvert une enquête sur les circonstances de l'accident. Il examinera si les règles de sécurité et de bien-être des travailleurs ont été respectées. (Belga)