La situation devrait encore évoluer d'ici l'heure de pointe car de nombreux agents prennent leur service vers 06h00, a précisé la SNCB. En paralysant une partie du rail, la CSC-Transcom et la CGSP-Cheminots entendent manifester leur mécontentement après l'échec des négociations sur le protocole d'accord social 2016-2018 et les mesures d'augmentation de la productivité dans les chemins de fer malgré les économies imposées par le fédéral. (Belga)

La situation devrait encore évoluer d'ici l'heure de pointe car de nombreux agents prennent leur service vers 06h00, a précisé la SNCB. En paralysant une partie du rail, la CSC-Transcom et la CGSP-Cheminots entendent manifester leur mécontentement après l'échec des négociations sur le protocole d'accord social 2016-2018 et les mesures d'augmentation de la productivité dans les chemins de fer malgré les économies imposées par le fédéral. (Belga)