Dix-huit membres du personnel ont arrêté le travail dimanche. Selon l'administration pénitentiaire, il n'y avait pas de raison immédiate. Une concertation interne entre la direction et la sécurité avait déjà été programmée lundi. L'ACV Openbare Diensten explique qu'une bagarre entre détenus est la raison de cet arrêt. "Il s'agit d'une accumulation de faits ces dernières semaines et mois", a déclaré le secrétaire de l'ACV, Frank Conings. Selon ce dernier, un préavis de grève a été déposé par le front syndical. "Nous voulons nous concentrer sur la concertation", a ajouté M. Conings. Environ 300 prisonniers sont détenus dans la prison de Beveren. La prison passe à un régime de nuit en raison de la grève. Les promenades et les visites ont été réduites. L'administration pénitentiaire dit "regretter profondément l'action". (Belga)

Dix-huit membres du personnel ont arrêté le travail dimanche. Selon l'administration pénitentiaire, il n'y avait pas de raison immédiate. Une concertation interne entre la direction et la sécurité avait déjà été programmée lundi. L'ACV Openbare Diensten explique qu'une bagarre entre détenus est la raison de cet arrêt. "Il s'agit d'une accumulation de faits ces dernières semaines et mois", a déclaré le secrétaire de l'ACV, Frank Conings. Selon ce dernier, un préavis de grève a été déposé par le front syndical. "Nous voulons nous concentrer sur la concertation", a ajouté M. Conings. Environ 300 prisonniers sont détenus dans la prison de Beveren. La prison passe à un régime de nuit en raison de la grève. Les promenades et les visites ont été réduites. L'administration pénitentiaire dit "regretter profondément l'action". (Belga)