La police aéroportuaire a mené des contrôles frontaliers pointilleux mardi matin dans les aéroports de Zaventem, Charleroi et Bierset (Liège) pour protester contre la révision de l'organisation des fins de carrière et contre le blocage des négociations sur une revalorisation salariale. Des actions de contrôle des véhicules aux accès à Brussels Airport ont par ailleurs débuté vers 10h00, ce qui provoque des embouteillages. La grève du zèle a duré environ une heure mardi en début de matinée dans chacun des aéroports concernés, provoquant d'importantes files de voyageurs. En parallèle, les syndicats de police mènent également une action mardi matin dans les rues de la Loi et Belliard à Bruxelles. Lundi, une action avait déjà eu lieu lors du Te Deum de la fête du Roi dans la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule de Bruxelles. Les militants y avaient accueilli les représentants politiques sous les huées. (Belga)

La police aéroportuaire a mené des contrôles frontaliers pointilleux mardi matin dans les aéroports de Zaventem, Charleroi et Bierset (Liège) pour protester contre la révision de l'organisation des fins de carrière et contre le blocage des négociations sur une revalorisation salariale. Des actions de contrôle des véhicules aux accès à Brussels Airport ont par ailleurs débuté vers 10h00, ce qui provoque des embouteillages. La grève du zèle a duré environ une heure mardi en début de matinée dans chacun des aéroports concernés, provoquant d'importantes files de voyageurs. En parallèle, les syndicats de police mènent également une action mardi matin dans les rues de la Loi et Belliard à Bruxelles. Lundi, une action avait déjà eu lieu lors du Te Deum de la fête du Roi dans la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule de Bruxelles. Les militants y avaient accueilli les représentants politiques sous les huées. (Belga)