"Le sud du pays reste la zone la plus perturbée puisqu'aucun train ne circule sur les axes Tournai-Bruxelles, Mons-Bruxelles, Charleroi-Bruxelles, ainsi que sur la dorsale wallonne ou encore entre Namur et Arlon", précise la SNCB qui ajoute qu'"il n'y a pas non plus de train entre Namur et Bruxelles". Un train circule entre Ottignies et Bruxelles. Il y a également quelques trains entre Liège et Bruxelles. En Flandre, près de 70% des trains circulent. La ligne Anvers-Bruxelles reste la plus touchée. Seuls 4 trains sur 10 y circulent, indique la SNCB. La relation vers l'aéroport de Bruxelles-National reste également difficile puisqu'un train sur trois circule. Infrabel estimait pour sa part vers 15h00 que 42% des trains circulaient sur le réseau. La différence entre les perturbations enregistrées au nord et au sud du pays s'accroit légèrement. Quelque 15% des trains circulaient sur les grands axes en Wallonie, contre 68% en Flandre à l'heure de pointe du matin. (Belga)

"Le sud du pays reste la zone la plus perturbée puisqu'aucun train ne circule sur les axes Tournai-Bruxelles, Mons-Bruxelles, Charleroi-Bruxelles, ainsi que sur la dorsale wallonne ou encore entre Namur et Arlon", précise la SNCB qui ajoute qu'"il n'y a pas non plus de train entre Namur et Bruxelles". Un train circule entre Ottignies et Bruxelles. Il y a également quelques trains entre Liège et Bruxelles. En Flandre, près de 70% des trains circulent. La ligne Anvers-Bruxelles reste la plus touchée. Seuls 4 trains sur 10 y circulent, indique la SNCB. La relation vers l'aéroport de Bruxelles-National reste également difficile puisqu'un train sur trois circule. Infrabel estimait pour sa part vers 15h00 que 42% des trains circulaient sur le réseau. La différence entre les perturbations enregistrées au nord et au sud du pays s'accroit légèrement. Quelque 15% des trains circulaient sur les grands axes en Wallonie, contre 68% en Flandre à l'heure de pointe du matin. (Belga)