En Wallonie, l'ensemble des lignes structurantes du réseau étaient à l'arrêt, à l'exception de la ligne Bruxelles-Namur, où 8% des trains ont circulé. La ligne Bruxelles-Liège était exploitée à 43%, mais exclusivement entre Bruxelles et Louvain ou Landen. En Flandre, 64% des trains ont circulé à l'heure de pointe du soir, annonce Infrabel. Les perturbations les plus importantes ont été enregistrées sur la ligne Bruxelles-Anvers où 34% des trains ont circulé. Ailleurs, le trafic était assuré à plus de 75% avec un pic à 85% pour la ligne Bruxelles-Courtrai. La SNCB annonçait pour sa part vers 17h30 un trafic en Wallonie de l'ordre de 8% et de plus de 70% en Flandre. Le réseau ferroviaire belge est touché par une grève de deux jours menée par les syndicats CGSP-Cheminots et CSC-Transcom. Le trafic sera à nouveau perturbé jeudi jusqu'à 22h00. (Belga)

En Wallonie, l'ensemble des lignes structurantes du réseau étaient à l'arrêt, à l'exception de la ligne Bruxelles-Namur, où 8% des trains ont circulé. La ligne Bruxelles-Liège était exploitée à 43%, mais exclusivement entre Bruxelles et Louvain ou Landen. En Flandre, 64% des trains ont circulé à l'heure de pointe du soir, annonce Infrabel. Les perturbations les plus importantes ont été enregistrées sur la ligne Bruxelles-Anvers où 34% des trains ont circulé. Ailleurs, le trafic était assuré à plus de 75% avec un pic à 85% pour la ligne Bruxelles-Courtrai. La SNCB annonçait pour sa part vers 17h30 un trafic en Wallonie de l'ordre de 8% et de plus de 70% en Flandre. Le réseau ferroviaire belge est touché par une grève de deux jours menée par les syndicats CGSP-Cheminots et CSC-Transcom. Le trafic sera à nouveau perturbé jeudi jusqu'à 22h00. (Belga)