"Est-ce qu'on défend des acquis ou est-ce qu'on défend la qualité du service aux clients?", s'est-elle interrogée, rappelant les nombreuses critiques dont font l'objet les chemins de fer en matière de propreté, de ponctualité ou de fréquences. La ministre a refusé de donner un nombre précis de réduction des effectifs. "Ce n'est pas une question de travailleurs", a-t-elle évacué. "Ici, on a décidé de rectifier des anomalies dans le fonctionnement, on ne touche pas au statut des travailleurs. C'est normal qu'il y ait des modernisations. Il ne faut pas s'attarder sur des chiffres". Jacqueline Galant souligne par ailleurs que "le management doit aussi se remettre en question", car il n'y a pas "aujourd'hui une gestion dynamique et moderne" à la SNCB. L'objectif du plan de modernisation du rail est également de se préparer à la libéralisation. "C'est dans dix ans, et dix ans, c'est très court!", a-t-elle pointé. La ministre n'a pas exclu des augmentations de prix, pointant là aussi "des discordances, des anomalies par rapport aux tarifs". (Belga)

"Est-ce qu'on défend des acquis ou est-ce qu'on défend la qualité du service aux clients?", s'est-elle interrogée, rappelant les nombreuses critiques dont font l'objet les chemins de fer en matière de propreté, de ponctualité ou de fréquences. La ministre a refusé de donner un nombre précis de réduction des effectifs. "Ce n'est pas une question de travailleurs", a-t-elle évacué. "Ici, on a décidé de rectifier des anomalies dans le fonctionnement, on ne touche pas au statut des travailleurs. C'est normal qu'il y ait des modernisations. Il ne faut pas s'attarder sur des chiffres". Jacqueline Galant souligne par ailleurs que "le management doit aussi se remettre en question", car il n'y a pas "aujourd'hui une gestion dynamique et moderne" à la SNCB. L'objectif du plan de modernisation du rail est également de se préparer à la libéralisation. "C'est dans dix ans, et dix ans, c'est très court!", a-t-elle pointé. La ministre n'a pas exclu des augmentations de prix, pointant là aussi "des discordances, des anomalies par rapport aux tarifs". (Belga)