La CSC-Transcom et la CGSP-Cheminots entendent manifester leur mécontentement après l'échec des négociations sur le protocole d'accord social 2016-2018 et les mesures d'augmentation de la productivité dans les chemins de fer en dépit des économies imposées par le fédéral. La SNCB conseille aux voyageurs de ne pas compter sur les trains pour se déplacer entre ce mardi 5 janvier à partir de 22h et ce jeudi 7 janvier jusqu'au dernier train. A l'international, les premières perturbations se sont déjà fait sentir mardi soir sur le réseau Thalys puisque les trains reliant Bruxelles-Midi et Paris-Nord de 22h13 et Paris-Bruxelles de 21h25 ont été supprimés. Mercredi, la circulation des Thalys sera complètement à l'arrêt, tandis que jeudi aucun train ne circulera, à l'exception des Thalys Paris-Bruxelles de 20h25 et de 21h25. La circulation des Eurostar est elle aussi perturbée, le dernier train à destination de Bruxelles ce mardi soir a déjà été supprimé. Mercredi et jeudi, aucun train ne circulera entre Bruxelles et Lille, mais un service adapté reliera la capitale des Flandres et Londres. Les trains TGV, ICE et EuroCity seront seront eux aussi affectés par la grève. (Belga)

La CSC-Transcom et la CGSP-Cheminots entendent manifester leur mécontentement après l'échec des négociations sur le protocole d'accord social 2016-2018 et les mesures d'augmentation de la productivité dans les chemins de fer en dépit des économies imposées par le fédéral. La SNCB conseille aux voyageurs de ne pas compter sur les trains pour se déplacer entre ce mardi 5 janvier à partir de 22h et ce jeudi 7 janvier jusqu'au dernier train. A l'international, les premières perturbations se sont déjà fait sentir mardi soir sur le réseau Thalys puisque les trains reliant Bruxelles-Midi et Paris-Nord de 22h13 et Paris-Bruxelles de 21h25 ont été supprimés. Mercredi, la circulation des Thalys sera complètement à l'arrêt, tandis que jeudi aucun train ne circulera, à l'exception des Thalys Paris-Bruxelles de 20h25 et de 21h25. La circulation des Eurostar est elle aussi perturbée, le dernier train à destination de Bruxelles ce mardi soir a déjà été supprimé. Mercredi et jeudi, aucun train ne circulera entre Bruxelles et Lille, mais un service adapté reliera la capitale des Flandres et Londres. Les trains TGV, ICE et EuroCity seront seront eux aussi affectés par la grève. (Belga)