"Le cadre légal permet pas mal de solutions sur mesure", a-t-il affirmé au JT de la RTBF. Un peu plus tôt, le secrétaire d'État à l'Asile et la Migration, Sammy Mahdi, avait rappelé que les personnes sans-papiers gravement malades pouvaient introduire une demande de séjour pour raison médicale. Selon M. Vandenbroucke, un "dialogue concret" doit avoir lieu, et le nouvel envoyé spécial Dirk Van den Bulck, commissaire général aux réfugiés et apatrides, doit permettre de "relancer ce dialogue avec le message qu'on peut trouver des solutions". Le vice-Premier ministre Vooruit dit garder sa confiance en M. Mahdi, alors que le PS et Ecolo ont menacé de faire démissionner leurs ministres si un gréviste de la faim devait décéder. Il a souligné l'importance "d'éviter des propos publics qui rendent les choses plus difficiles". (Belga)

"Le cadre légal permet pas mal de solutions sur mesure", a-t-il affirmé au JT de la RTBF. Un peu plus tôt, le secrétaire d'État à l'Asile et la Migration, Sammy Mahdi, avait rappelé que les personnes sans-papiers gravement malades pouvaient introduire une demande de séjour pour raison médicale. Selon M. Vandenbroucke, un "dialogue concret" doit avoir lieu, et le nouvel envoyé spécial Dirk Van den Bulck, commissaire général aux réfugiés et apatrides, doit permettre de "relancer ce dialogue avec le message qu'on peut trouver des solutions". Le vice-Premier ministre Vooruit dit garder sa confiance en M. Mahdi, alors que le PS et Ecolo ont menacé de faire démissionner leurs ministres si un gréviste de la faim devait décéder. Il a souligné l'importance "d'éviter des propos publics qui rendent les choses plus difficiles". (Belga)