Tant la grève prolongée des gardiens que les rumeurs sur les mauvaises conditions de détention sont à l'origine de cette décision. Une à deux demandes de transfèrement vers la Belgique sont généralement traitées chaque semaine dans ce tribunal. Celui-ci veut désormais récolter de plus amples informations sur les conditions de détention en Belgique.

Il a ainsi demandé que lui soient fournis des déclarations récentes de magistrats belges qui s'expriment à ce propos. Il y est fait état de détenus qui ont été libérés et de sommes d'argent réclamées à l'Etat belge en guise de dédommagement en raison de la situation qui prévaut actuellement dans les prisons.