"Le ministre a promis de nous envoyer un addendum au protocole d'hier. Je ne vous dirai pas si je suis satisfait ou pas, je vais le transmettre aux prisons", a réagi Michel Jacobs. "Nous sommes à nouveau invités demain (mercredi, ndlr) pour peaufiner ce qui a été dit ce soir. C'est à l'issue de cette réunion que je me prononcerai. De toute façon, je donnerai le protocole et les précisions aux piquets qui devront déterminer leur position." "Pour moi, aucune prison wallonne n'a repris le travail aujourd'hui et je ne pense pas que le travail reprenne avant demain soir, si le protocole arrive à temps chez eux", a-t-il conclu. Un mouvement de grève est en cours depuis une semaine dans les prisons bruxelloises et du sud du pays pour protester contre la rationalisation qui vise le secteur. Une réunion avait déjà eu lieu lundi à l'issue de laquelle un protocole avait été rédigé, jugé insuffisant par les organisations syndicales. (Belga)

"Le ministre a promis de nous envoyer un addendum au protocole d'hier. Je ne vous dirai pas si je suis satisfait ou pas, je vais le transmettre aux prisons", a réagi Michel Jacobs. "Nous sommes à nouveau invités demain (mercredi, ndlr) pour peaufiner ce qui a été dit ce soir. C'est à l'issue de cette réunion que je me prononcerai. De toute façon, je donnerai le protocole et les précisions aux piquets qui devront déterminer leur position." "Pour moi, aucune prison wallonne n'a repris le travail aujourd'hui et je ne pense pas que le travail reprenne avant demain soir, si le protocole arrive à temps chez eux", a-t-il conclu. Un mouvement de grève est en cours depuis une semaine dans les prisons bruxelloises et du sud du pays pour protester contre la rationalisation qui vise le secteur. Une réunion avait déjà eu lieu lundi à l'issue de laquelle un protocole avait été rédigé, jugé insuffisant par les organisations syndicales. (Belga)