Après leurs collègues de Tournai, Lantin, Andenne, Mons et Saint-Hubert, les agents pénitentiaires de la prison de Huy ont unanimement rejeté le protocole et décidé de la poursuite du mouvement de grève au finish. "La même décision a été prise à Paifve", précise la déléguée hutoise Martine Tihon, laquelle pointe également du doigt de graves problèmes de sécurité au sein de l'établissement pénitentiaire mosan. "De nombreux agents se trouvent en incapacité de travail suite à des agressions et nous restons depuis des années dans l'attente de la réalisation d'importants travaux de rénovation, pourtant indispensables", dénonce fermement la déléguée. (Belga)

Après leurs collègues de Tournai, Lantin, Andenne, Mons et Saint-Hubert, les agents pénitentiaires de la prison de Huy ont unanimement rejeté le protocole et décidé de la poursuite du mouvement de grève au finish. "La même décision a été prise à Paifve", précise la déléguée hutoise Martine Tihon, laquelle pointe également du doigt de graves problèmes de sécurité au sein de l'établissement pénitentiaire mosan. "De nombreux agents se trouvent en incapacité de travail suite à des agressions et nous restons depuis des années dans l'attente de la réalisation d'importants travaux de rénovation, pourtant indispensables", dénonce fermement la déléguée. (Belga)