Les deux syndicats reprochent à Charles Michel de s'être comporté en "Premier ministre des Flamands". Interrogé à l'issue du conseil des ministres, le chef du gouvernement a rappelé que l'accord avait également été signé par le SLFP, "pendant francophone". Le gouvernement a effectué une analyse globale des infrastructures pénitentiaires dans le pays. Il s'agit d'une analyse "pas seulement communautaire, il existe des différences selon les établissements et cette spécificité a été très largement prise en compte", a-t-il souligné. L'accord social est intervenu le 30 mai avec le ministre de la Justice Koen Geens. Il a été signé par les représentants flamands des syndicats chrétien et socialiste ainsi que par le syndicat libéral, largement minoritaire dans le sud du pays.

Les deux syndicats reprochent à Charles Michel de s'être comporté en "Premier ministre des Flamands". Interrogé à l'issue du conseil des ministres, le chef du gouvernement a rappelé que l'accord avait également été signé par le SLFP, "pendant francophone". Le gouvernement a effectué une analyse globale des infrastructures pénitentiaires dans le pays. Il s'agit d'une analyse "pas seulement communautaire, il existe des différences selon les établissements et cette spécificité a été très largement prise en compte", a-t-il souligné. L'accord social est intervenu le 30 mai avec le ministre de la Justice Koen Geens. Il a été signé par les représentants flamands des syndicats chrétien et socialiste ainsi que par le syndicat libéral, largement minoritaire dans le sud du pays.