La réquisition des militaires dans les prisons avait été conclue dimanche par le comité ministériel restreint pour pallier l'absence d'agents pénitentiaires des les prisons bruxelloises et wallonnes, à la suite du mouvement de grève qui sévit depuis plus de deux semaines. Ce recours à l'armée dans les prisons devait initialement durer 48 heures. (Belga)

La réquisition des militaires dans les prisons avait été conclue dimanche par le comité ministériel restreint pour pallier l'absence d'agents pénitentiaires des les prisons bruxelloises et wallonnes, à la suite du mouvement de grève qui sévit depuis plus de deux semaines. Ce recours à l'armée dans les prisons devait initialement durer 48 heures. (Belga)