Des nouvelles prisons seront construites, d'autres étendues. Deux nouveaux établissements verront le jour à Bourg-Léopold (Limbourg) et Vresse-sur-Semois (province de Namur). La maison d'arrêt de Lantin, soit l'institution qui accueille les détentions préventives, sera remplacée par la reconstruction de la maison d'arrêt de Verviers et une nouvelle maison d'arrêt à proximité de l'actuelle. La capacité de la prison d'Ypres sera étendue. A Jamioulx et Ruiselede, deux "maisons de transition" seront aménagées pour des prisonniers en fin de peine. Le site de Merksplas sera rénové. Le gouvernement entend par ailleurs poursuivre le projet de construction d'une nouvelle prison à Haren et le réaliser aussi vite que possible. Le comité ministériel restreint a également confirmé le "mandat complémentaire" accordé au ministre de la Justice en vue des négociations avec les syndicats et dont l'un des volets concerne les infrastructures. Les autres volets visent les investissements en sécurité et la lutte contre l'absentéisme. Jeudi, à la Chambre, le Premier ministre Charles Michel avait affirmé la volonté de son gouvernement de mettre en place un service minimum dans les prisons. Sa préférence va à une solution obtenue par la concertation sociale, a-t-il précisé vendredi tout en rappelant que la Belgique était l'un des derniers pays européens à ne pas connaître un tel service. (Belga)

Des nouvelles prisons seront construites, d'autres étendues. Deux nouveaux établissements verront le jour à Bourg-Léopold (Limbourg) et Vresse-sur-Semois (province de Namur). La maison d'arrêt de Lantin, soit l'institution qui accueille les détentions préventives, sera remplacée par la reconstruction de la maison d'arrêt de Verviers et une nouvelle maison d'arrêt à proximité de l'actuelle. La capacité de la prison d'Ypres sera étendue. A Jamioulx et Ruiselede, deux "maisons de transition" seront aménagées pour des prisonniers en fin de peine. Le site de Merksplas sera rénové. Le gouvernement entend par ailleurs poursuivre le projet de construction d'une nouvelle prison à Haren et le réaliser aussi vite que possible. Le comité ministériel restreint a également confirmé le "mandat complémentaire" accordé au ministre de la Justice en vue des négociations avec les syndicats et dont l'un des volets concerne les infrastructures. Les autres volets visent les investissements en sécurité et la lutte contre l'absentéisme. Jeudi, à la Chambre, le Premier ministre Charles Michel avait affirmé la volonté de son gouvernement de mettre en place un service minimum dans les prisons. Sa préférence va à une solution obtenue par la concertation sociale, a-t-il précisé vendredi tout en rappelant que la Belgique était l'un des derniers pays européens à ne pas connaître un tel service. (Belga)