Les deux lauréates ont été sélectionnées parmi 137 candidats issus de 56 pays à ce prix, qui fête son quinzième anniversaire et qui a touché 1,2 milliard de personnes l'an dernier, selon KidsRights. Divina a fondé l'association Children for Peace au Cameroun afin de prévenir l'enrôlement des enfants au sein de groupes armés au Cameroun, qui est la cible d'attaques terroristes depuis 2014, et de renforcer leur participation à la consolidation de la paix et au développement durable. Le réseau de C4P compte désormais 100 enfants répartis dans les dix régions du pays. "Elle leur donne les moyens d'être des acteurs du changement et les encourage à prendre part à des initiatives de paix au sein de leurs communautés. Elle a organisé un camp de paix intercommunautaire pour les enfants, créé des clubs de la paix dans des mosquées et, avec d'autres enfants, rédigé une déclaration des enfants contre l'extrémisme violent", justifie KidsRights. Quant à Greta Thunberg, elle fait figure de modèle en matière d'activisme étudiant international pour le climat, selon l'organisation. Après être tombée dans la dépression et avoir cessé de s'alimenter, d'aller à l'école et de parler pendant des mois, la jeune Suédoise s'est résolue à opérer des changements sur la question climatique dans sa propre vie. Elle s'abstient de prendre l'avion, ne mange ni viande ni produits laitiers et n'achète rien de neuf, illustre ainsi KidsRights. Puis, en août 2018, elle est passée à la vitesse supérieure et s'est exprimée. Inspirée par le mouvement March for Our Lives, lauréat de l'International Children's Peace Prize 2018, elle s'est en effet assise devant le parlement suédois avec une bannière fabriquée par ses soins sur laquelle était inscrit "skolstrejk för klimatet" (grève de l'école pour le climat). Depuis, Greta Thunberg est devenue une figure internationale de la lutte contre les changements climatiques. L'archevêque Desmond Tutu, parrain de KidsRights et du prix qu'elle décerne depuis plus de dix ans, a adressé aux lauréates un message personnel. "J'ai beaucoup d'admiration pour vous. Votre message puissant est amplifié par l'énergie de votre jeunesse et vos convictions inébranlables selon lesquelles les enfants ont la capacité, voire le devoir, d'améliorer leur propre avenir. Vous êtes de véritables actrices du changement et avez démontré de la manière la plus puissante qu'il soit que les enfants peuvent faire avancer le monde." (Belga)