"Nous voulons avant tout conscientiser les gens", poursuit-il. "Alibaba offre des produits à des prix très bas, mais qui sont aussi souvent de bien piètre qualité. L'impacte de son activité sur l'environnement et le climat est immense. Il ressort d'enquêtes que les émissions annuelles de CO2 de l'entreprise sont semblables à toutes celles de la Wallonie". L'ONG pointe aussi l'effet néfaste du géant chinoise sur le commerce local. L'action qui a duré trente minutes à Louvain s'est déclinée en un mur en carton à moitié construit sur lequel des slogans étaient placardés. Les passant ont aussi reçu des billets les alertant sur le sujet. D'autres actions sont prévues par l'ONG dans les semaines à venir à Namur, Anvers, Tongres et Liège. Le collectif Stop Alibaba Co vient aussi de lancer sa campagne "Minute Papillon" afin d'exiger un moratoire sur l'extension de l'aéroport de Liège. Près de 600 affiches représentant toutes le même avion attrapé en plein vol par un simple filet à papillon ont ainsi été placardées sur les murs de sept villes (Liège, Bruxelles, Anvers, Namur, Verviers, Huy, et même Maastricht). (Belga)

"Nous voulons avant tout conscientiser les gens", poursuit-il. "Alibaba offre des produits à des prix très bas, mais qui sont aussi souvent de bien piètre qualité. L'impacte de son activité sur l'environnement et le climat est immense. Il ressort d'enquêtes que les émissions annuelles de CO2 de l'entreprise sont semblables à toutes celles de la Wallonie". L'ONG pointe aussi l'effet néfaste du géant chinoise sur le commerce local. L'action qui a duré trente minutes à Louvain s'est déclinée en un mur en carton à moitié construit sur lequel des slogans étaient placardés. Les passant ont aussi reçu des billets les alertant sur le sujet. D'autres actions sont prévues par l'ONG dans les semaines à venir à Namur, Anvers, Tongres et Liège. Le collectif Stop Alibaba Co vient aussi de lancer sa campagne "Minute Papillon" afin d'exiger un moratoire sur l'extension de l'aéroport de Liège. Près de 600 affiches représentant toutes le même avion attrapé en plein vol par un simple filet à papillon ont ainsi été placardées sur les murs de sept villes (Liège, Bruxelles, Anvers, Namur, Verviers, Huy, et même Maastricht). (Belga)