L'épicentre du séisme ressenti sur l'île a été "enregistré en mer à 09H24 à 405 kilomètres dans le sud-est d'Athènes et à 24 kilomètres de la localité de Zakros", au large des côtes orientales de la Crète, selon un communiqué de l'Observatoire d'Athènes. Selon les médias locaux, le séisme a été ressenti en Crète et les îles de l'archipel de la Dodécannèse en mer Egée. "L'épicentre du séisme est en mer, loin des localités habitées", a indiqué le sismologue grec Gerassimos Papadopoulos à la radio Skaï. Ce tremblement de terre intervient 15 jours après un fort séisme de 5,8 (6 selon l'Institut américain USGS), qui avait secoué la Crète ayant fait un mort, 10 blessés et provoqué d'importants dégâts surtout dans le village d'Arkalohori, à 23km de Hérakleion, chef-lieu de l'île. Le séisme du 27 septembre avait un épicentre différent de celui de mardi, selon M. Papadopoulos. Il avait alors été enregistré à 346 kilomètres au sud de la capitale grecque et avait une profondeur de 10 kilomètres. La Grèce est traversée par d'importantes failles géologiques et les tremblements de terre y sont fréquents. Le 3 mars, le centre de la Grèce avait été secoué par un tremblement de terre survenu à Elassona, faisant un mort et 10 blessés ainsi que d'importants dégâts. Le 30 octobre 2020, un séisme de magnitude 7 avait secoué la mer Egée entre l'île grecque de Samos et la ville turque d'Izmir, faisant 114 morts en Turquie et deux morts à Samos. (Belga)

L'épicentre du séisme ressenti sur l'île a été "enregistré en mer à 09H24 à 405 kilomètres dans le sud-est d'Athènes et à 24 kilomètres de la localité de Zakros", au large des côtes orientales de la Crète, selon un communiqué de l'Observatoire d'Athènes. Selon les médias locaux, le séisme a été ressenti en Crète et les îles de l'archipel de la Dodécannèse en mer Egée. "L'épicentre du séisme est en mer, loin des localités habitées", a indiqué le sismologue grec Gerassimos Papadopoulos à la radio Skaï. Ce tremblement de terre intervient 15 jours après un fort séisme de 5,8 (6 selon l'Institut américain USGS), qui avait secoué la Crète ayant fait un mort, 10 blessés et provoqué d'importants dégâts surtout dans le village d'Arkalohori, à 23km de Hérakleion, chef-lieu de l'île. Le séisme du 27 septembre avait un épicentre différent de celui de mardi, selon M. Papadopoulos. Il avait alors été enregistré à 346 kilomètres au sud de la capitale grecque et avait une profondeur de 10 kilomètres. La Grèce est traversée par d'importantes failles géologiques et les tremblements de terre y sont fréquents. Le 3 mars, le centre de la Grèce avait été secoué par un tremblement de terre survenu à Elassona, faisant un mort et 10 blessés ainsi que d'importants dégâts. Le 30 octobre 2020, un séisme de magnitude 7 avait secoué la mer Egée entre l'île grecque de Samos et la ville turque d'Izmir, faisant 114 morts en Turquie et deux morts à Samos. (Belga)