L'intérêt de cette initiative était de prioriser les propositions qui composent le programme du PS. Voici le top 10: "mener une lutte acharnée contre la fraude fiscale", "faire payer un impôt juste aux grandes entreprises", "adopter une taxe sur les grandes fortunes", "améliorer l'offre de transports publics", "diminuer les taxes sur le travail et augmenter sur le capital", "fixer la pension minimum pour une carrière complète à 1.500 euros", "tenir compte du caractère pénible de la profession pour le départ à la retraite", "réduire la TVA sur l'électricité", "créer de nouvelles crèches à un prix accessible", "lancer un vaste plan d'isolation des logements". "Les propositions ayant trait à la fiscalité sont très bien notées, il y a une forte demande, nous serons donc porteurs d'un projet de réforme fiscale", explique Elio Di Rupo dans Le Soir. (Belga)

L'intérêt de cette initiative était de prioriser les propositions qui composent le programme du PS. Voici le top 10: "mener une lutte acharnée contre la fraude fiscale", "faire payer un impôt juste aux grandes entreprises", "adopter une taxe sur les grandes fortunes", "améliorer l'offre de transports publics", "diminuer les taxes sur le travail et augmenter sur le capital", "fixer la pension minimum pour une carrière complète à 1.500 euros", "tenir compte du caractère pénible de la profession pour le départ à la retraite", "réduire la TVA sur l'électricité", "créer de nouvelles crèches à un prix accessible", "lancer un vaste plan d'isolation des logements". "Les propositions ayant trait à la fiscalité sont très bien notées, il y a une forte demande, nous serons donc porteurs d'un projet de réforme fiscale", explique Elio Di Rupo dans Le Soir. (Belga)