Les circulaires budgétaires du gouvernement wallon constituent des outils attendus par les pouvoirs locaux, même si elles n'ont valeur que de recommandations aux communes vu l'autonomie dont ces dernières jouissent, a rappelé la ministre des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue (MR). Le gouvernement y recommande aux communes de renforcer la "paix fiscale" par le respect des plafonds et des taux recommandés, afin de ne pas impacter de manière déraisonnable la vitalité économique. Dans le courant de la mandature, une réflexion sera menée par le gouvernement sur la nomenclature des taxes locales, afin d'en "nettoyer une série" jugées "anti-économiques", a commenté la ministre, en citant les taxes sur les enseignes commerciales. Les Provinces, elles, sont invitées au "gel fiscal": toute modification fiscale ne doit se faire qu'à la baisse, recommande le gouvernement wallon. Ce dernier a aussi décidé de réduire dès 2018 de 5% la dotation au Fonds des provinces, qui s'élève actuellement à quelque 150 millions d'euros, selon Mme De Bue. L'un des points les plus remarqués de la Déclaration de politique régionale (DPR) avait été l'ambition affirmée par le nouveau gouvernement de supprimer à terme le collège provincial et de remplacer le conseil provincial par une représentation des communes, tout en accroissant le rôle du gouverneur. (Belga)

Les circulaires budgétaires du gouvernement wallon constituent des outils attendus par les pouvoirs locaux, même si elles n'ont valeur que de recommandations aux communes vu l'autonomie dont ces dernières jouissent, a rappelé la ministre des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue (MR). Le gouvernement y recommande aux communes de renforcer la "paix fiscale" par le respect des plafonds et des taux recommandés, afin de ne pas impacter de manière déraisonnable la vitalité économique. Dans le courant de la mandature, une réflexion sera menée par le gouvernement sur la nomenclature des taxes locales, afin d'en "nettoyer une série" jugées "anti-économiques", a commenté la ministre, en citant les taxes sur les enseignes commerciales. Les Provinces, elles, sont invitées au "gel fiscal": toute modification fiscale ne doit se faire qu'à la baisse, recommande le gouvernement wallon. Ce dernier a aussi décidé de réduire dès 2018 de 5% la dotation au Fonds des provinces, qui s'élève actuellement à quelque 150 millions d'euros, selon Mme De Bue. L'un des points les plus remarqués de la Déclaration de politique régionale (DPR) avait été l'ambition affirmée par le nouveau gouvernement de supprimer à terme le collège provincial et de remplacer le conseil provincial par une représentation des communes, tout en accroissant le rôle du gouverneur. (Belga)