Comment croire que les ministres régionaux socialistes seraient choisis sans tenir compte des postes à attribuer - ou pas -, plus tard au fédéral ?, serait-on tenté de penser.

Il n'y a pas de lien, dans une logique fédérale, entre les différents niveaux de pouvoir, persiste à répéter le PS, qui sait toutefois qu'il doit caser ses pions, ici ou là. Et que s'il n'y a pas de "là", ils seront plus nombreux pour "ici".

A moins que... le PS ne se soit déjà résigné à ne pas en être au fédéral. Et ce sera alors, dans les Régions, la bousculade avant la Fête nationale derrière les incontournables Di Rupo, Magnette, Onkelinx, Demotte, Vervoort, Marcourt...

M.D.

Comment croire que les ministres régionaux socialistes seraient choisis sans tenir compte des postes à attribuer - ou pas -, plus tard au fédéral ?, serait-on tenté de penser. Il n'y a pas de lien, dans une logique fédérale, entre les différents niveaux de pouvoir, persiste à répéter le PS, qui sait toutefois qu'il doit caser ses pions, ici ou là. Et que s'il n'y a pas de "là", ils seront plus nombreux pour "ici". A moins que... le PS ne se soit déjà résigné à ne pas en être au fédéral. Et ce sera alors, dans les Régions, la bousculade avant la Fête nationale derrière les incontournables Di Rupo, Magnette, Onkelinx, Demotte, Vervoort, Marcourt... M.D.