Selon le ministre bruxellois de l'Economie, Didier Gosuin, cette décision s'inscrit dans le contexte général de la rationalisation du soutien à l'entrepreneuriat bruxellois et de l'organisation progressive d'un véritable réseau public/privé de l'accompagnement aux entreprises. Il s'agit du deuxième des huit appels à projets organisés pour l'octroi des subsides facultatifs en 2016 qui a trouvé son épilogue à la fin de la semaine dernière avec la décision prise par les ministres bruxellois. "Plusieurs initiatives existaient sans coordination à Bruxelles. Aujourd'hui, pour chaque action majeure, on lance une stratégie en s'appuyant sur le dynamisme des forces vives de cette Région. C'est une petite révolution dans le mode de gouvernance saluée par l'inspection des Finances", a commenté lundi Didier Gosuin (DéFI). Au total, 49 projets avaient été introduits pour un total de 5.196.337,13?. Après une sélection opérée par un jury indépendant sur base de 12 critères précis, 15 projets regroupant 19 bénéficiaires ont été retenus et approuvés par le gouvernement. Selon le ministre de l'Economie, le budget de 1,1 million d'euros qui leur sera consacré se veut un levier considérable pour la création et le développement d'activités économiques viables en Région de Bruxelles-Capitale. Pour assurer la bonne complémentarité des services aux entreprises, les organismes publics ont publié un cadastre de l'offre publique. Chaque porteur de projet peut ainsi se positionner par rapport à ce qui existe, a précisé le cabinet du ministre. (Belga)

Selon le ministre bruxellois de l'Economie, Didier Gosuin, cette décision s'inscrit dans le contexte général de la rationalisation du soutien à l'entrepreneuriat bruxellois et de l'organisation progressive d'un véritable réseau public/privé de l'accompagnement aux entreprises. Il s'agit du deuxième des huit appels à projets organisés pour l'octroi des subsides facultatifs en 2016 qui a trouvé son épilogue à la fin de la semaine dernière avec la décision prise par les ministres bruxellois. "Plusieurs initiatives existaient sans coordination à Bruxelles. Aujourd'hui, pour chaque action majeure, on lance une stratégie en s'appuyant sur le dynamisme des forces vives de cette Région. C'est une petite révolution dans le mode de gouvernance saluée par l'inspection des Finances", a commenté lundi Didier Gosuin (DéFI). Au total, 49 projets avaient été introduits pour un total de 5.196.337,13?. Après une sélection opérée par un jury indépendant sur base de 12 critères précis, 15 projets regroupant 19 bénéficiaires ont été retenus et approuvés par le gouvernement. Selon le ministre de l'Economie, le budget de 1,1 million d'euros qui leur sera consacré se veut un levier considérable pour la création et le développement d'activités économiques viables en Région de Bruxelles-Capitale. Pour assurer la bonne complémentarité des services aux entreprises, les organismes publics ont publié un cadastre de l'offre publique. Chaque porteur de projet peut ainsi se positionner par rapport à ce qui existe, a précisé le cabinet du ministre. (Belga)