L'incident intervient alors que des pourparlers ont lieu à Vienne entre l'Iran et les grandes puissances sur un retour des Etats-Unis à un accord sur le nucléaire iranien de 2015, dont s'était retiré l'ancien président américain Donald Trump. Un navire iranien Harth 55, ainsi que trois vedettes rapides, se sont approchés de deux bateaux américains qui effectuaient des patrouilles de routine le 2 avril, a déclaré la 5e Flotte américaine basée à Bahreïn, dans un communiqué transmis à l'AFP mardi. "Le Harth 55 a croisé à plusieurs reprises à une distance inutilement proche" des navires américains Wrangell et Monomoy, a précisé la 5e flotte, ajoutant que le bateau iranien s'est trouvé à un certain moment à environ 64 mètres. "Le Harth 55 s'est rapproché agressivement de la proue du Wrangell, ce qui a amené ce dernier à manoeuvrer pour éviter la collision tout en faisant retentir cinq brefs coups de corne", a ajouté la 5e flotte. Des images de la marine américaine ont montré un bateau iranien coupant la route devant un navire américain, qui a brusquement manoeuvré pour éviter la collision. "Les équipages américains ont émis de multiples avertissements", ce qui n'a pas empêché le Harth 55 de continuer des "manoeuvres dangereuses", selon la même source. Le communiqué ajoute que les navires iraniens s'étaient éloignés après environ trois heures d'un face-à-face que la marine américaine a jugé "dangereux et non professionnel". Les représentants des Etats toujours parties à l'accord conclu à Vienne en 2015 (Iran, Chine, Russie, France, Allemagne, Royaume-Uni) sont réunis depuis le 6 avril dans la capitale autrichienne afin de faire revenir les Etats-Unis au sein du pacte et de ramener Téhéran à ses engagements pris pour limiter son programme nucléaire. Un an après le retrait unilatéral de l'administration de Donald Trump de ce pacte en mai 2018 et face au retour de lourdes sanctions américaines, l'Iran a commencé à s'affranchir de ses engagements clés. (Belga)

L'incident intervient alors que des pourparlers ont lieu à Vienne entre l'Iran et les grandes puissances sur un retour des Etats-Unis à un accord sur le nucléaire iranien de 2015, dont s'était retiré l'ancien président américain Donald Trump. Un navire iranien Harth 55, ainsi que trois vedettes rapides, se sont approchés de deux bateaux américains qui effectuaient des patrouilles de routine le 2 avril, a déclaré la 5e Flotte américaine basée à Bahreïn, dans un communiqué transmis à l'AFP mardi. "Le Harth 55 a croisé à plusieurs reprises à une distance inutilement proche" des navires américains Wrangell et Monomoy, a précisé la 5e flotte, ajoutant que le bateau iranien s'est trouvé à un certain moment à environ 64 mètres. "Le Harth 55 s'est rapproché agressivement de la proue du Wrangell, ce qui a amené ce dernier à manoeuvrer pour éviter la collision tout en faisant retentir cinq brefs coups de corne", a ajouté la 5e flotte. Des images de la marine américaine ont montré un bateau iranien coupant la route devant un navire américain, qui a brusquement manoeuvré pour éviter la collision. "Les équipages américains ont émis de multiples avertissements", ce qui n'a pas empêché le Harth 55 de continuer des "manoeuvres dangereuses", selon la même source. Le communiqué ajoute que les navires iraniens s'étaient éloignés après environ trois heures d'un face-à-face que la marine américaine a jugé "dangereux et non professionnel". Les représentants des Etats toujours parties à l'accord conclu à Vienne en 2015 (Iran, Chine, Russie, France, Allemagne, Royaume-Uni) sont réunis depuis le 6 avril dans la capitale autrichienne afin de faire revenir les Etats-Unis au sein du pacte et de ramener Téhéran à ses engagements pris pour limiter son programme nucléaire. Un an après le retrait unilatéral de l'administration de Donald Trump de ce pacte en mai 2018 et face au retour de lourdes sanctions américaines, l'Iran a commencé à s'affranchir de ses engagements clés. (Belga)