La Concacaf, instance dirigeante du football pour l'Amérique du Nord, l'Amérique centrale et les Caraïbes, a précisé que cette décision avait été prise car un "nombre important" de joueurs et de membres de l'encadrement ont été testés positifs au coronavirus. L'équipe de cette petite île des Caraïbes, et Etat autonome au sein du royaume des Pays-Bas, devait ouvrir samedi la compétition face au Salvador. Elle va être remplacée par le Guatemala pour ce lancement d'un tournoi qui devait opposer seize nations. Selon la Concacaf, la délégation de Curaçao - dont l'entraîneur est l'ancien joueur néerlandais Patrick Kluivert - a subi plusieurs séries de dépistages avant le match prévu à Frisco, au Texas. Toutes les personnes testées positives - dont le nombre n'est pas précisé, ni l'identité - ont immédiatement été placées à l'isolement. "Bien que plusieurs joueurs de Curaçao ont été testés négatifs, les directives locales requièrent que plusieurs d'entre eux soient placés en isolement parce qu'ils ont eu des contacts rapprochés avec ceux qui ont été testés positifs", a expliqué la Concacaf, précisant avoir décidé d'un commun accord avec la Fédération de football de Curaçao qu'il était opportun que l'équipe se retire de la compétition. L'équipe avait déjà subi un revers à cause du coronavirus: son sélectionneur Guus Hiddink, arrivé en août 2020, a contracté le Covid-19 il y a quelques mois d'où l'arrivée en renfort de Kluivert. C'est aussi un nouvel écueil pour cette édition de la compétition qui a vu le retrait de l'équipe de Cuba. La rencontre entre Cuba et la Guyane française, comptant pour les qualifications à la Gold Cup a été annulée le 4 juillet, les protocoles sanitaires liés au Covid-19 et des "problèmes de visa" ayant empêché les Cubains de se rendre au match. Et le Canada a annoncé vendredi que le joueur du Bayern Munich Alphonso Davies ne participerait pas à cause d'une blessure à une cheville. (Belga)

La Concacaf, instance dirigeante du football pour l'Amérique du Nord, l'Amérique centrale et les Caraïbes, a précisé que cette décision avait été prise car un "nombre important" de joueurs et de membres de l'encadrement ont été testés positifs au coronavirus. L'équipe de cette petite île des Caraïbes, et Etat autonome au sein du royaume des Pays-Bas, devait ouvrir samedi la compétition face au Salvador. Elle va être remplacée par le Guatemala pour ce lancement d'un tournoi qui devait opposer seize nations. Selon la Concacaf, la délégation de Curaçao - dont l'entraîneur est l'ancien joueur néerlandais Patrick Kluivert - a subi plusieurs séries de dépistages avant le match prévu à Frisco, au Texas. Toutes les personnes testées positives - dont le nombre n'est pas précisé, ni l'identité - ont immédiatement été placées à l'isolement. "Bien que plusieurs joueurs de Curaçao ont été testés négatifs, les directives locales requièrent que plusieurs d'entre eux soient placés en isolement parce qu'ils ont eu des contacts rapprochés avec ceux qui ont été testés positifs", a expliqué la Concacaf, précisant avoir décidé d'un commun accord avec la Fédération de football de Curaçao qu'il était opportun que l'équipe se retire de la compétition. L'équipe avait déjà subi un revers à cause du coronavirus: son sélectionneur Guus Hiddink, arrivé en août 2020, a contracté le Covid-19 il y a quelques mois d'où l'arrivée en renfort de Kluivert. C'est aussi un nouvel écueil pour cette édition de la compétition qui a vu le retrait de l'équipe de Cuba. La rencontre entre Cuba et la Guyane française, comptant pour les qualifications à la Gold Cup a été annulée le 4 juillet, les protocoles sanitaires liés au Covid-19 et des "problèmes de visa" ayant empêché les Cubains de se rendre au match. Et le Canada a annoncé vendredi que le joueur du Bayern Munich Alphonso Davies ne participerait pas à cause d'une blessure à une cheville. (Belga)